Les zones de rusticité, les comprendre pour faire les bons choix

Les zones de rusticité, les comprendre pour faire les bons choix

 

Les zones de rusticité sont une subdivision du territoire canadien, par rapport à la croissance des plantes en tenant compte de différents critères comme la période de gel, la longueur de la saison de croissance, la durée d’ensoleillement, la température hivernale minimum, la température maximale en été, les précipitations, le vent, l'altitude, entre autres. Chaque zone est divisée en a et b (b étant légèrement plus clémente que a). Plus le chiffre est élevé, plus les conditions climatiques sont douces. Au Québec, la zone 5-6 est la plus chaude et se retrouve dans la région de Montréal et diminue progressivement vers le nord jusqu'à 0 à Fermont.

 

Il existe souvent des microclimats à l’intérieur d’une zone donnée. Certains facteurs locaux comme la couche de neige accumulée, les brise-vents, les étendues d’eau peuvent aussi modifier la zone de rusticité d'un territoire. La quantité de neige accumulée peut aussi jouer un grand rôle pour la survie des plantes pendant l’hiver, surtout lorsque la neige arrive tôt en saison. La neige reste le meilleur isolant qui soit.  Lorsqu’il y a une accumulation importante de neige, il est parfois possible de planter des végétaux de zones dont le chiffre est plus élevé, dans un endroit zoné plus bas. Cependant, il est important de bien protéger ces végétaux à l’aide de protections hivernales et donc de favoriser l’accumulation de neige.

 

La rusticité des plantes, est donc une cote attribuée, basée sur leur capacité à résister au gel. Par exemple, ici à St-Gabriel, nous sommes situés en zone 4a-4b, ce qui veut dire que l'on peut y cultiver toutes les plantes de zone 4 (a et b), de zone 3 (a et b), de zone 2 (a et b) et de zone 1 (a et b). Cette cote de rusticité doit être prise en considération avant d'acheter vos plantes afin qu’elles soient les mieux adaptées au climat de votre région. N'importe quelle plante de 4, 3, 2 ou 1 reviendra l'année suivante, on dit qu'elle est rustique, vivace. Une plante de zone 5, peut revenir si vous avez un bon couvert de neige, un microclimat et que les hivers sont doux, mais cela peut être risqué! Une plante de zone 6, 7, 8, 9 ou 10 sera considérée comme une annuelle et devra être replantée chaque année.

Vous trouverez la zone de rusticité des plantes sur les étiquettes des plantes rustiques, tel que les arbres, arbustes, conifères, vivaces et également sur les descriptions des plantes de la boutique en ligne.

 

Voir les Zones de rusticité pour le Québec par Ressources Naturelles Canada, zones 1981-2010)

 

Voici les zones répertoriées de notre région

Berthierville : 4b-5b

Joliette : 4b-5a

Saint-Gabriel :4a-4b

Saint-Jean-de-Matha : 4a

Saint-Félix : 4a-4b

Saint-Côme : 3a-3b

Sainte-Émilie-de-l’Énergie :3b

Saint-Michel-des-Saints : 2b-3a

 

Nous sommes là pour vous guider.

Au plaisir et bon jardinage!

  

par Mélanie Coulombe, B.SC.A.

Enracinés

Designer de jardins, Horticultrice, Gestionnaire d’Espaces Verts et des Sciences de l’Environnement