Il est encore trop tôt... pour plusieurs tâches au jardin

Il est encore trop tôt... pour plusieurs tâches au jardin

 

Nous connaissons un printemps vraiment hâtif… mais Dame Nature est pleine de surprise. Et non, les possibilités de grands gels qui affectent nos cultures, sont loin d’être derrière nous, et ce pour plusieurs semaines encore.

 

Pelouse

Pour le sursemis de votre pelouse : idéalement entre la mi-mai et la mi-juin. En même temps nous vous conseillons de terreauter avec du compost. Si vous intervenez avant avec vos semences de gazon, elles risquent de geler… et donc de mourir. Et vous allez vous dire que vos semences n’étaient sûrement pas bonnes;)

 

Potager : tomates, et autres capricieuses

Pour les transplants de tomates, poivrons, aubergines : selon notre région, c’est de 1-2 semaines après la dernière pleine lune du mois de mai. Cette année c’est le 26 mai 2021. Pour notre coin, cela correspond donc habituellement au début juin. Sans quoi, vous risquez de recommencer avec ces plantations ou leur nuire dans leur cycle de croissance... et donc dans les résultats à suivre.

 

Potager : autres transplants et semis

Pour les autres plantes potagères à transplanter au potager, dès la fin mai, après la dernière pleine lune, c’est possible! Pour les semis directs, valider selon l’espèce, car certaines tolèrent mieux le froid que d’autres, voir cet article.

 

Taille arbres et arbustes

Pour des tailles importantes, c’est en période de dormance, donc avant l’éclosion des bourgeons. S’il est trop tard… attendez à l’automne, toujours en période de dormance, donc après la chute des feuilles. Vous pouvez par contre tailler vos spirées, potentilles, … presque en tout temps, sauf en période de canicule.

 

Plates-bandes : Vivaces et arbustes

Dès que le sol est praticable, et en période de dormance, vous pouvez diviser, transplanter vos vivaces dans vos plates-bandes. Il est également possible de créer de nouvelles plates-bandes, de planter et d’ajouter une couche de paillis. Le début mai, est une bonne période pour aller faire l’achat de vos vivaces et de vos arbustes qui sont habituellement disponibles en Jardinerie. Et pas besoin d’attendre tous risques de gels écartés pour les planter!

 

Annuelles

Comme pour les plantes potagères, les annuelles, sont sensibles au gel. Ainsi, avant la fin mai, c’est très risqué. Vous pouvez faire vos achats plus rapidement, mais conservez-les à l’abri avant de les planter dans les plates-bandes ou dans vos pots et jardinières.

 

Quoi faire si …

Mais quoi faire, si je me suis précipité dans mes plantations à risque, et qu’on annonce du gel :

-recouvrir les plantations avant la nuit, d’une toile, de carton : voir couverture P19. Assurez-vous qu’elle n’entre pas en contact avec les plantes et retirez tout au matin.

-rentrer vos pots, balconnières, jardinières au garage, dans le cabanon, bref dans un endroit abrité mais non chauffé.

-arroser légèrement vos plantes jusqu’à ce que le gel soit écarté.

 

Le lendemain et les jours qui suivent : retirez les feuilles et les fleurs fanées. Et surveillez leur état, une fertilisation d’algues et de minéraux pourra aider, tel des vitamines, à leur donner un regain. Et si malgré tout, elles ne reprennent pas de vitalité, vaut mieux repartir en neuf.

 

Ainsi, comme la fable de Jean de La Fontaine : Nul ne sert de courir, mais il faut partir à point!

 

Bon jardinage! Au plaisir de vous servir, vos Enracinés, Mélanie et Benoit.