Plantation d’arbre et d’arbuste

Plantation d’arbre et d’arbuste

Un arbre ou un arbuste, c'est sur du long terme, donc aussi bien faire les  choses du premier coup!

Faire un choix

  • Espace disponible à maturité? (hauteur et largeur)
  • Contraintes ? (Fil électrique, voisinage, bâtiment, chemin, …)
  • But, utilité? (ombre, écran, fruit, fleur, brise-vent, mise en valeur, …)
  • Zone de rusticité?
  • Type de sol, drainage?
  • Ensoleillement?
  • Règlements municipaux?
  • Besoin en entretien?

 ***Voir nos choix de végétaux !

 

  • Lors du transport, protégez les végétaux contre la déshydratation;
  • Veillez à ce que le tronc et les branches ne subissent aucun dommage;
  • Une fois à la maison, effectuez la plantation le plus rapidement ;
  • Sinon, entreposez-les temporairement à l’abri du soleil, du vent et conservez l’humidité.

 

Étapes de plantation

Vous pouvez planter des plantes en pots, du dégel printanier jusqu'au gel du sol à l'automne (attention aux périodes de grande chaleur et de sécheresse). 

  1. Sortez la plante du pot pour localiser le collet de la plante. Mesurez la hauteur de la motte. Cette mesure correspond à la profondeur du trou de plantation. La largeur de la fosse doit être égale à au moins 2 fois la largeur de la motte
  2. Creusez le trou de plantation à la largeur et à la profondeur adéquate. Amendez la terre qui a été retirée (1/3) avec du compost (1/3) et du terreau de plantation (1/3). Dans le cas d’un sol mal drainé, surélevez la fosse légèrement. Pour les fruitiers, utilisez ce terreau de plantation pour fruitiers.
  3. Ajoutez du fertilisant Bionik au mélange. Pour les fruitiers, utilisez ce fertilisant. Et des mycorhizes sur la motte ou un Enracineur.
  4. Déposez la motte dans la fosse de plantation. Assurez-vous que la plante est bien droite et que le collet est à égalité avec le sol.
  5. Tuteurez les arbres avec un tuteur de métal et une attache souple (min.1, idéalement avec 2 tuteurs). Conservez les tuteurs 2 ans.
  6. Remplissez la fosse par couches successives avec la terre qui a été mise de côté. Compactez légèrement le sol autour des racines. Ajoutez du terreau jusqu'au niveau du sol fini et du collet, sans recouvrir ce dernier.
  7. Façonnez une cuvette d'arrosage autour de la fosse de plantation.
  8. Arrosez abondamment et en profondeur.
  9. Installez un paillis sur la cuvette puis arrosez pour le maintenir en place. Le paillis ne doit pas être en contact avec le tronc.
  10. Accrochez des spirales de protection au tronc, dans le cas de présence de rongeurs ou pour protéger de la tondeuse et du coupe-bordure. Idéalement, mettre en place seulement l'hiver.

 

 

schéma BNQ

 

L’arrosage

L’arrosage des arbres doit être suivi sur une période de 3 ans, après ce temps ils sont bien établis et plutôt autonomes. Pour les nouvelles plantations d’arbres :

  • arrosez pendant une vingtaine de minutes tous les jours la première semaine,
  • ensuite aux 3 jours la deuxième semaine,
  • aux 5 jours la troisième semaine et finalement,
  • 1 fois par 2 semaines pour le reste de la saison.
  • et demeurez vigilant dans le cas d’une saison sèche à l’été et à l’automne, pour tous les conifères arbustifs ou arbres, poursuivez les arrosages et ce jusqu’au gel du sol.

 

L’arrosage des arbustes, doit se faire sur la première année, car il faut arroser les nouveaux végétaux le temps que leurs racines s’installent et ce tout le long du premier été, jusqu’à l’automne. Favorisez les arrosages prolongés, en profondeur afin d’encourager un enracinement profond. Ainsi vos plantes seront moins vulnérables aux sécheresses. Évitez d’arroser vos feuillages, mais uniquement la base de la plante, au pourtour de la motte.

  • Ainsi, donnez-leur un 10 mm d’eau tous les jours la première semaine,
  • 10 mm d’eau aux 3 jours la deuxième semaine
  • finalement 10 mm d’eau aux 5 jours la troisième semaine.
  • Et soyez vigilent pour les conifères et les arbustes à feuillage persistant et ce jusqu’au gel du sol, et les périodes de canicules intenses.

 

L’entretien

  • Protégez le tronc des rongeurs avant l’arrivée de la neige, à l’aide de spirales blanches;
  • Taillez au besoin, les branches mortes ou cassées;
  • Fertilisez les années suivant la plantation;
  • Vérifiez que les attaches ne créent pas de blessures aux branches et au tronc;
  • Surveillez les insectes et maladies.

 

Voici une liste de vérifications, à télécharger, afin de ne rien oublier lors de la plantation (PDF)

Nous sommes là pour vous guider.

Bon jardinage!

  

par Mélanie Coulombe, B.SC.A.

Enracinés

Designer de jardins, Horticultrice, Gestionnaire d’Espaces Verts et des Sciences de l’Environnement